Arts & Entertainment Movies News

Une série SEX PISTOLS par Danny Boyle (Trainspotting) avec Maisie Williams

Après Yesterday et les Beatles, Danny Boyle persévère dans la musique et c’est une bonne nouvelle ! Le réalisateur de Trainspotting, Sunshine, 28 Jours Plus Tard ou encore Slumdog MIllionnaire va réaliser Pistol, une mini-série de 6 épisodes consacrée à la trajectoire météorite du groupe punk anglais The Sex Pistols pour la chaîne FX.

 

En tête d’affiche Maisie Williams (Game of Thrones) en icône punk Jordan et Toby Wallace (Milla) en guitariste Steve Jones.

 

Musiquemag

 

Pistol sera basée sur les mémoires de 2018 du guitariste Steve Jones, Lonely Boy Tales from A Pistol, et racontera l’émergence du mouvement punk au Royaume-Uni dans les 70’s.

 

Musiquemag

 

Pour le reste du casting : Anson Boon (Crawl) dans le rôle de John Lydon, Louis Partridge (Enola Holmes) en Sid Vicious, Jacob Slater en Paul Cook, Fabien Frankel (The Serpent) en Glen Matlock, Sydney Chandler (Don’t Worry Darling) sera Chrissie Hynde, et Emma Appleton (The Witcher) Nancy Spungen.

 

Le tournage doit démarrer le 7 mars prochain.

 

Musiquemag

 

Imaginez que vous entrez dans le monde de The Crown et de Downton Abbey avec vos potes et que vous criez en chanson et avec toute votre fureur ce qu’elles représentent.” explique Danny Boyle pour décrire sa future série. “C’est le moment où la société et la culture britanniques ont changé à jamais. C’est le point de détonation de la street culture anglaise… où les jeunes gens ordinaires avaient la scène et exprimaient leur fureur et leur style… et tout le monde devait regarder et écouter… et tout le monde les craignait ou les suivait. Les Sex Pistols. En son centre se trouvait un jeune kleptomane illettré et charmant, un héros taillé pour cette époque, Steve Jones, devenu, selon ses propres termes, le 94ème plus grand guitariste de tous les temps. C’est ainsi qu’il y est arrivé

 

Extraits de notre rencontre avec Danny Boyle pour Yesterday.

 

La musique et les bandes originales sont essentielles à votre cinéma…
Je construis souvent mes films à partir de chansons. Le montage se fait plus dans ce sens que dans l’autre. Je suis très fier de ça. Je tiens à montrer que la culture pop n’est pas quelque chose d’éphèmère mais qu’elle a influencé nos vies. Pour moi cette culture pop a posé les fondations de nos vies.

 

Faire des films en Angleterre est essentiel pour vous malgré l’appel d’Hollywood ?
J’ai eu des tentations. La plupart des réalisateurs qui ont connu un succès similaire sont partis travailler aux Etats-Unis. Mais j’ai souvent refusé. On a voulu faire des films avec des racines anglaises.

Vous avez quand même essayé l’aventure américaine ou même 127 heures, Une vie moins ordinaire ou même Alien 4 finalement réalisé par Jean-Pierre Jeunet ?
Oui mais je suis toujours revenu en Angleterre. Et je préparais ces films de chez moi. Je n’ai jamais emménagé à Hollywood.

Quelle est votre bande originale préférée ?
Celle de Spike Lee pour Summer Of Sam. Une bande-originale incroyable.

Yesterday

Votre film rock préféré ?
Je ne suis pas très fan de biopic. Je préfère Apocalypse Now qui utilise le son pour gonfler ses images plutôt que de prendre le prétexte du biopic pour mettre en images des chansons d’un groupe. J’aimerais faire un film sur un musicien. On a travaillé sur un film consacré à David Bowie et Iggy Pop. Mais avoir les droits est très compliqué. Je ne sais pas s’il se fera mais je serais partant pour un film musical.

 

Musiquemag


L’actualité des Series TV 2019

Leave a Comment